Communication,signaux d'apaisement,verbal,para verbal,langage chien,communication homme chien,comportementaliste canin,dijon,beaune,cabotconseil,comprendre,non verbal,mieux comprendre votre chien,Gestes,mimiques

Blog

Communication,signaux d'apaisement,verbal,para verbal,langage chien,communication homme chien,comportementaliste canin,dijon,beaune,cabotconseil,comprendre,non verbal,mieux comprendre votre chien,Gestes,mimiques
Communication,signaux d'apaisement,verbal,para verbal,langage chien,communication homme chien,comportementaliste canin,dijon,beaune,cabotconseil,comprendre,non verbal,mieux comprendre votre chien,Gestes,mimiques

La communication homme chien : comment mieux comprendre votre chien?

Communication,signaux d'apaisement,verbal,para verbal,langage chien,communication homme chien,comportementaliste canin,dijon,beaune,cabotconseil,comprendre,non verbal,mieux comprendre votre chien,Gestes,mimiques

Partager cet article : 

Facebook
Twitter
LinkedIn

APPRENDRE A COMMUNIQUER AVEC VOTRE CHIEN est fondamental pour vivre ensemble.

Cela permet d’améliorer le lien existant entre vous car vous allez comprendre ce qu’il essaie de vous dire.

LA COMMUNICATION EST CE QUI FAIT LIEN.

Elle est  ce qui permet la compréhension et  le développement d’une relation, ce qui permet de coopérer, de renforcer la motivation,… Communiquer c’est faire savoir, partager, transmettre des informations… La communication est un échange, une relation entre deux ou plusieurs êtres vivants. Entre deux mêmes espèces animales, elle n’est pas toujours simple à mettre en œuvre.  Alors entre deux espèces différentes, et de surcroit un homme et un chien, c’est encore une autre affaire. Eduquer son chien, pratiquer un sport canin comme l’Agility ou tout simplement partager des moments de vie avec son chien passe par un travail de compréhension réciproque. C’est un apprentissage mutuel entre deux êtres singuliers. Comprendre son chien est parfois difficile. Est-il content ? A-t-il peur ?… De la même manière pour un chien comprendre l’homme est complexe. En effet, l’univers sensoriel du chien se différencie de celui de l’homme. Les canaux de communication mobilisés prioritairement chez l’un et l’autre ne sont pas les mêmes. Cela demande au chien et à l’humain de s’adapter l’un à l’autre. Tout l’enjeu de la communication interspécifique va être de se retrouver sur la même longueur d’onde et de partager des canaux de communication communs.

POUR NOUS HUMAINS, LA COMMUNICATION PASSE ESSENTIELLEMENT PAR LE VERBE.

Le langage verbal est ainsi notre mode de communication privilégié. On peut distinguer des niveaux différents de langage. Le texte correspond à la production verbale, le cotexte correspond aux productions non verbales (postures, gestuelles, mimiques) et para verbales (intonations, rythme, pauses…), et  enfin le contexte qui concerne le cadre matériel de l’interaction, les distances physiques qui séparent les locuteurs,… Verbal, para verbal et non verbal se complètent et se renforcent pour s’assurer de la bonne compréhension de notre interlocuteur. Le contexte concoure également à la réussite d’un échange.

Communication,signaux d'apaisement,verbal,para verbal,langage chien,communication homme chien,comportementaliste canin,dijon,beaune,cabotconseil,comprendre,non verbal,mieux comprendre votre chien,Gestes,mimiques
Homme et chiens sur une plage...

LA COMMUNICATION NON VERBALE CHEZ L’HOMME est bien plus importante qu’on ne se l’imagine.

Elle représente environ 80% de notre communication. Les gestes et les mimiques faciales servent à gérer nos interactions sociales. Ils permettent de multiples échanges silencieux. Ils expriment notre état émotionnel. Notre apparence physique va également donner des informations réelles ou trompeuses sur qui nous sommes. Notre attitude corporelle, notre gestuelle donnent aussi des indications sur notre humeur du moment ou sur nos intentions. Ainsi, par des  gestes, nous pouvons exprimer doute, approbation, indifférence, joie, tristesse, enthousiasme, désir, … Il en est de même avec les expressions de notre visage. Par exemple, le haussement des sourcils ou le hochement de tête peuvent signifier notre accord ou notre désaccord. En un coup d’œil, il est souvent possible de savoir si une information partagée est sérieuse, plaisante ou ironique.

COMMENT LES CHIENS COMMUNIQUENT-ILS ?

Le chien ne dispose pas du verbe. Ses moyens d’expression sont ceux du non verbal (les attitudes, les postures, les mimiques) et du para verbal (les sons avec les intonations, le rythme, les pauses dans les vocalises). Le langage corporel est le mode de communication privilégié par le chien. Il va mobiliser son corps, sa gestuelle, des mimiques pour communiquer avec ses congénères mais également avec nous. Cela est vrai depuis son plus jeune âge. D’ailleurs pour apprendre à communiquer,  un chiot doit avoir des opportunités de rencontre avec des congénères. Un chiot retiré trop tôt à sa mère aura certainement des lacunes. Il est donc important de laisser les chiots au minimum jusqu’à leurs 8 à 10 semaines avec leur mère et leur fratrie. Les chiens sont d’excellents communicants. Car oui, les chiens parlent à leur manière avec des signes et des codes qui sont les leurs. Ils se parlent entre eux, avec leur corps. Ils ne parlent pas avec des mots, mais ils utilisent leur corps et leur mouvement pour avertir, communiquer et interagir. Ils tentent également de parler avec nous. Ils n’utilisent pas le verbe comme nous mais d’autres signes comme  des comportements, des postures, des mimiques, des vocalises… Parmi ces codes, les signaux d’apaisement  représentent une partie importante du langage canin. En travaillant notre regard et notre observation, il nous est possible d’apprendre à comprendre leurs codes et signaux de communication.

Communication,signaux d'apaisement,verbal,para verbal,langage chien,communication homme chien,comportementaliste canin,dijon,beaune,cabotconseil,comprendre,non verbal,mieux comprendre votre chien,Gestes,mimiques
Rencontre entre congénères

QUE SONT LES SIGNAUX D’APAISEMENT ?

Ils sont l’ensemble des postures, regards, mimiques et mouvements que les chiens produisent dans leurs interactions. Le chien les utilise pour se tranquilliser, apaiser une situation tendue, exprimer des intentions amicales, ou faire comprendre à l’autre qu’il ne se sent pas à l’aise. Par nature, le chien est plutôt pacifique. Il va plutôt éviter le conflit et ces signaux l’aide dans ce sens. On compte environ 30 signaux différents. En voici quelques exemples :

  • se mettre en position d’appel au jeu,
  • se coucher sur le dos,
  • bailler,
  • tourner la tête,
  • fixer dans les yeux,
  • se lécher les babines ou la truffe,
  • avancer de biais et faire une courbe en rencontrant un congénère,
  • lever une patte en restant immobile,
  • se détourner,
  • se figer,
  • mettre la queue entre les pattes,
  • hérisser le poil du dos,
Communication,signaux d'apaisement,verbal,para verbal,langage chien,communication homme chien,comportementaliste canin,dijon,beaune,cabotconseil,comprendre,non verbal,mieux comprendre votre chien,Gestes,mimiques
Se lécher les babines
Communication,signaux d'apaisement,verbal,para verbal,langage chien,communication homme chien,comportementaliste canin,dijon,beaune,cabotconseil,comprendre,non verbal,mieux comprendre votre chien,Gestes,mimiques
Premier contact. A gauche, le chien n'est pas à l'aise : oreilles basses, en arrière, halètement, position de recul, …
Communication,signaux d'apaisement,verbal,para verbal,langage chien,communication homme chien,comportementaliste canin,dijon,beaune,cabotconseil,comprendre,non verbal,mieux comprendre votre chien,Gestes,mimiques
Se figer

Repérer et comprendre ces signaux facilite la communication humain/chien. Il nous est tout à fait possible d’utiliser ces mêmes signaux. Par exemple, si vous souhaitez aborder un chien que vous ne connaissez pas, vous pouvez utiliser quelques uns de ces signaux pour l’apaiser et lui faire part de vos intentions pacifiques. Avant tout contact, il faudra vous assurer auprès de son référent humain qu’il est d’accord et que son chien est apte à recevoir ce contact.  Adoptez plutôt un déplacement en contournement, sans fixer le chien. Si le chien baille, détourne la tête, recule ou même se lèche les babines, c’est qu’il n’est pas complètement à l’aise. N’hésitez pas à bailler en retour pour lui faire part de votre intention pacifique et laissez le venir à vous. Évitez de le regarder, laissez le vous renifler. Vous pouvez essayer de le caresser du dos de la main sur le poitrail uniquement s’il vient à votre contact. N’insistez pas s’il esquive vos caresses. Si le chien hésite à venir au contact, ne le forcez pas. Si le chien, ne souhaite pas d’interaction avec vous, respectez son souhait de vous communiquer son mal-être face à cette situation. Il est important de comprendre qu’un chien a le droit de ne pas vouloir de contact avec vous et de le respecter.

COMMENT UN CHIEN PEUT-IL COMPRENDRE DES MOTS?

Les chiens comprennent un nombre limité de mots. Ces mots ont été associés à une situation par un apprentissage du type conditionnement opérant. Cet apprentissage permet d’associer un mot à un comportement qui a été renforcé avec l’aide d’une friandise par exemple. Ainsi votre chien va, par association, comprendre les mots enseignés comme son nom et les demandes verbales faites en éducation canine comme assis, couché, au pied,… et d’autres encore qu’il a appris à associer à un objet, une action, une situation ou une émotion : promenade, voiture,… Mais prenons un exemple : vous voulez apprendre à votre chien à s’asseoir, vous pouvez le faire en associant à la position assise le mot de votre choix : pizza, tarte, couché… ! L’apprentissage se fait par association et n’est pas en lien avec la signification du mot. En dehors de ces mots qu’il a appris à reconnaître, le chien ne va comprendre ce qu’on lui raconte. Par contre, il va percevoir les intonations et les attitudes associées au discours verbal. Par exemple, vous êtes soucieux de laisser votre chien seul. Vous lui expliquez avant de quitter votre domicile qu’il ne faut pas qu’il s’inquiète, que vous revenez bientôt, …ce qu’il va percevoir c’est votre inquiétude à le laisser. Tout votre discours n’aura donc aucun effet apaisant sur votre chien, au contraire ! Est-ce à dire qu’il ne faut pas parler à son chien ? Non,  car s’il ne distingue que quelques mots, il perçoit  très bien  les intonations et l’attention qui lui est portée.  La parole est donc importante pour la relation chien-humain.

Communication,signaux d'apaisement,verbal,para verbal,langage chien,communication homme chien,comportementaliste canin,dijon,beaune,cabotconseil,comprendre,non verbal,mieux comprendre votre chien,Gestes,mimiques
Regard et position assise
Communication,signaux d'apaisement,verbal,para verbal,langage chien,communication homme chien,comportementaliste canin,dijon,beaune,cabotconseil,comprendre,non verbal,mieux comprendre votre chien,Gestes,mimiques
Je t'écoute...

DE QUELLE MANIERE COMMUNIQUER AVEC VOTRE CHIEN ?

Nos compagnons canins ne sont pas en mesure d’apprendre tous nos modes de communication. Par contre, nous pouvons essayer de les comprendre, nous comporter de façon compréhensible pour eux et communiquer sur un mode qui leur soit accessible. L’homme et le chien utilisent le non verbal et le para verbal pour communiquer, ce sont donc les canaux de communication où ils peuvent  se retrouver et se comprendre.  Les chiens nous observent, nous scrutent, nous analysent. Toutes nos attitudes ont pour eux une signification. Faisons de même ! Prendre le temps d’observer son chien permet de comprendre les signaux qu’il envoie.  Ce sont toutes les parties de son corps qu’il faut observer, car tous les signaux de chacune des parties de son corps en mouvement, se combinent pour former un message.  Pour que la communication homme-chien soit possible cela nous demande de privilégier le non verbal renforcé par le para verbal. Il s’agit de mettre en accord nos gestes et nos intonations dans nos demandes pour être lisibles, clairs et fiables pour le chien.  

Quand les hommes communiquent entre eux, ils associent verbal, non verbal et para verbal pour être mieux compris. Par exemple si les intonations de la voix et les gestes sont ceux de la colère, alors qu’une personne vous dit qu’elle est sereine, vous n’allez sûrement pas la croire. Il en va de même pour le chien et ce d’autant plus qu’il n’a pas accès à la signification des discours. Il va donc privilégier le non verbal (dans l’exemple des gestes de colère, d’irritation) et le para verbal (les intonations de colère).  Autre exemple, si dans le comportement de l’homme le non verbal (comme un visage fermé, un regard dur,…) est en  discordance avec le para verbal avec des intonations de voix plutôt rassurantes et posées, le chien va davantage répondre  au non verbal, c’est-à-dire à votre état émotionnel négatif.  Le chien perçoit très bien les odeurs que nous émettons et qui trahissent notre état émotionnel : peur, colère, anxiété, joie…

Communication,signaux d'apaisement,verbal,para verbal,langage chien,communication homme chien,comportementaliste canin,dijon,beaune,cabotconseil,comprendre,non verbal,mieux comprendre votre chien,Gestes,mimiques
Bailler
Communication,signaux d'apaisement,verbal,para verbal,langage chien,communication homme chien,comportementaliste canin,dijon,beaune,cabotconseil,comprendre,non verbal,mieux comprendre votre chien,Gestes,mimiques
Entre chiens...

En conclusion,

Pour le chien, ce sont les intonations et le langage du corps qui  donnent un sens à nos paroles. Les mots prononcés et les signaux qui les accompagnent ne doivent pas prêter à confusion. Votre chien vous parle avec son corps. Regardez ce qu’il vous dit.  L’observer en présence d’autres animaux, chiens, chats,… humains vous permet d’apprendre à le comprendre et d’interagir avec lui.

Communication,signaux d'apaisement,verbal,para verbal,langage chien,communication homme chien,comportementaliste canin,dijon,beaune,cabotconseil,comprendre,non verbal,mieux comprendre votre chien,Gestes,mimiques
La promenade : un moment privilégié d'observation mutuelle.

Références

Les signaux d’apaisement : Les bases de la communication canine,  Turid Rugaas, Les éditions du Génie Canin, 2010

Dans la peau d’un chien, Alexandra Horowitz, Editions Champs sciences,  2011

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Construisez une relation de confiance avec votre compagnon

Communication,signaux d'apaisement,verbal,para verbal,langage chien,communication homme chien,comportementaliste canin,dijon,beaune,cabotconseil,comprendre,non verbal,mieux comprendre votre chien,Gestes,mimiques